En mois de mai, What The Hack fête ses 3 ans. Et si nous revenions 3 ans en arrière, là où tout a commencé. Et même un peu avant, pour voir tout ce qu’il a pu se passer dans la vie de cette entreprise fondée par François Gobert

Let’s go back 3 ans en ARRIÈRE 🔙

Tour du monde François GobertEn 2015, François décide de prendre son sac à dos et sillonne le monde pour découvrir des événements liés à l’entrepreneuriat : les startup weekend et hackathons. Ainsi, il en fait plus d’une trentaine dans divers pays et avec des thématiques différentes.

C’est avec toute son expérience qu’à son retour en France, et à Angers plus particulièrement, il crée le premier startup weekend de la ville. Puis, un deuxième et un troisième. Inutile de vous dire qu’il était lancé, on ne l’arrêtait plus. Grâce à son tour du monde et ses expériences professionnelles (livreur, prof, etc.) il se crée un beau petit réseau et découvre WeForge. Et, c’est à ce moment-là que François a décidé de concrétiser son expérience pour la mettre au service des organisations. Ainsi, il crée WHAT THE HACK le 25 mai 2018.  

1ère année : la folle aventure 🤠

Dès septembre 2018, François s’envole pour New York afin d’organiser un hackathon pour une learning expedition. Puis, à son retour, il décide d’embarquer Charlène, en alternance, avec lui dans le bateau WHAT THE HACK. 

Charlène et François What The Hack

En effet, si l’on veut croître, alors, il faut s’agrandir et ne pas attendre. Ça veut aussi dire que François n’est plus seul. Ces quelques mois de “célibataire” sont terminés et il faut désormais travailler à deux, communiquer, échanger, organiser ensemble. L’un a la connaissance du métier, l’autre l’envie d’apprendre. À eux deux ils forment un beau mélange prêt à relever de nouveaux défis. 

C’est dans ce contexte qu’à lieu en novembre 2018, le Hackathon CNP Assurances à Angers. C’est le premier Hackathon organisé par l’entreprise. Un grand pari de commencer avec une telle entreprise mais une très belle réussite à la clé.

C’est ensuite au tour du AGreen Startup au sein du SIVAL de faire confiance à WHAT THE HACK. Les collaborations et les sujets d’événements se multiplient et WTH accroît ses offres et propose l’organisation de Design Sprint.

2ème année : CINÉMA SPRINT ET COVID-19 😷

Pour les 1 an de WHAT THE HACK, François et Charlène ont créé un annivathon : mix entre anniversaire et hackathon. Pendant 1h30, leurs amis, clients, connaissances, prospects sont venus tester une ambiance, une animation bien spécifique à WHAT THE HACK. Le grand jeu était de sortie : escape game, atelier de créativité, viennoiseries et théorie (pour la rime). L’expérience sera bientôt renouvelée pour les 3 ans… 😉

Puis, sont arrivés les deux mois d’été, placés sous le signe des vacances pour un grand nombre d’entreprises. Cela signifie donc une période de creux pour se recentrer sur l’essentiel : la rentrée de septembre.

CINÉMA SPRINT

En septembre Charlène part continuer son alternance chez CNP Assurances et Emilie la remplace. 4 mois après se déroule le AGreen Startup et le tour 1er CINÉMA SPRINT dans la même semaine. Une semaine intense ! Pour François, le CINÉMA SPRINT, c’est la concrétisation d’un rêve. Allier sa passion pour le cinéma avec son métier. À l’aide de Quentin Ménard – metteur en scène et comédien – et Xavier Massé – secrétaire du festival Premiers Plans – WTH a adapté le format hackathon au cinéma. Un vrai challenge et une vraie réussite.

De nouveaux très beaux projets arrivent et la 3ème année s’annonce riche. Mais, malgré cet élan, la COVID est arrivée et a tout arrêté pendant plusieurs mois. Les événements prévus ont été reportés voir annulés.

3ème année : la reconquête 🎢

Puis, petit à petit, on s’est adaptés et les entreprises se sont rouvertes à l’extérieur et ont eu besoin de retrouver leurs collaborateurs. C’est ainsi qu’en septembre 2020 a eu lieu le design sprint Wilo à Laval. Cela a permis de bien terminer l’année, qui plus est avec l’arrivée de Charlène en décembre qui devient alors la première salariée WHAT THE HACK. L’effectif est doublé, c’est un objectif de plus atteint à l’aube des 3 ans !

Le mois de janvier 2021 a commencé sur les chapeaux de roue avec des prestations dans les écoles. WHAT THE HACK, qui a fortement développé son offre de Design Sprint Ecole, collabore avec l’ESA et My Digital School sur ces formats innovants.

Hackathon NOZ - Photo d'équipe

C’est en mars que WTH renoue avec ses événements de coeur ; les hackathons ! C’est en effet à ce moment qu’à lieu le hackathon hybride NOZ. Un vrai pari fou. Celui de faire vivre l’ambiance hackathon sans être en 100% présentiel. un franc succès et un événement qui a donné une bouffée d’air frais à des dizaines de personnes tout en respectant les règles sanitaires en vigueur. C’est possible ! 💪

WHAT THE HACK développe fortement pendant cette période de crise les ateliers en proposant notamment des ateliers récurrents sur des thématiques ouvertes : icebreakers (un article arrive prochainement à ce sujet) et mi-mai sur le retour en entreprise : présentiel, hybride ou distanciel ? (Pour s’inscrire).

Bref, les grands objectifs stratégique sont (presque) tous atteints pour les 3 ans : recrutement, collaborations avec différents territoires, lancement d’événement en nom propre, etc et d’autres objectifs vont alors se dessiner.

Les stagiaires, alternantes, salariés ayant contribué aux 3 années de WHAT THE HACK :

Esteban, Emilie, Tiphaine, Charlène et Constantin. 

Et voilà comment les trois ans de WHAT THE HACK se sont passées. 

Et on kiffe toujours autant…
Longue vie à WHAT THE HACK ! 🔥