Les icebreakers sont nombreux, selon le nombre de participants, l’objectif, le timing, le lieu, etc. (cf article) Bref, il en existe des miliers et nous vous en présentons une dizaine, les classiques + ceux que vous trouverez dans notre livre blanc, un peu plus personnels, ceux qu’on aime utiliser lors de nos événements. Let’s go pour les exemples d’icebreakers !

Qu’est-ce qu’un icebreaker ?

Les icebreakers sont utilisés le plus souvent au début des réunions, événements, échanges car ils permettent de briser la glace, de détendre l’atmosphère et de donner le ton. Un icebreaker signifie littéralement brise-glace. Ainsi, comme un brise-glace, casse la glace pour faire son chemin et avancer, un icebreaker permet de casser la carapace de chacun pour donner la parole et impliquer. 

Des exemples d’icebreaker ?

Nous avons créé un livre blanc avec 16 icebreakers qui ne sont pas présentés dans les icebreakers suivant à part l’épic chifumi, car on était obligé.

Voici donc des exemples d’icebreakers connus et reconnus.

# les points communs

Cet icebreaker permet de briser la glace rapidement. En effet, les participants doivent se trouver des points communs alors qu’ils ne se connaissent pas. Et puis, le groupe qui en trouve le plus gagne ! 

• le jeu de la balle

En cercle, les participants se lancent une balle et doivent dire le prénom de la personne choisie avant de lancer. Cela permet de faire connaissance et d’assimiler les prénoms de chacun. 

◘ épic chifumi

Jeu préféré de WHAT THE HACK, l’epic pierre feuille ciseaux. Tout le monde participe, puis une fois qu’une personne a perdu, elle se positionne derrière son gagnant et ainsi de suite. On obtient un joyeux bordel avec, à la fin, deux queues de personnes qui encouragent leur gagnant.

○ photolangage

Un certain nombre d’images est disposé sur une table. On demande à chaque participant de venir choisir une image qui leur parle/les caractérise. Puis, à tour de rôle, chacun explique pourquoi il a choisi cette image. Une bonne façon d’apprendre à connaître les autres. 

Exemple : je choisi un chat car j’adore les chats, ou parce que j’adore les câlins, ou parce que j’adore dormir.

♥ L’interview croisée

Par binôme, échangez sur qui vous êtes, ce que vous faites dans la vie, une anecdote. Puis, devant tout le monde présentez votre binôme et inversement. Un bon moyen d’apprendre à se connaitre et de parler à l’oral.

♣ la météo

Avant de commencer, demandez à chacun quelle est sa météo du jour. Plutôt soleil, en forme, content ; nuage, un peu fatigué, grincheux ; ou alors orage, ce n’est pas le bon moment pour discuter. Vous pouvez faire cela également de façon anonyme à l’aide d’un nuage de mots ou en utilisant uniquement des emojis pour rendre cela plus fun. 

♦ Fais Ton Choix

Posez des questions du style, êtes-vous plutôt thé ou café, lit ou canapé, film ou série, chien ou chat puis physiquement les personnes se déplacent du côté gauche ou droit d’une ligne/d’un espace. Cela permet de se connaître, de bouger un peu, de discuter et débattre sur des sujets. 

Et pour encore mieux choisir votre icebreaker vous pouvez recevoir notre livre banc à ce sujet 😉

    Categories: Nos petits +