Re-interview de Charlène

Published by What The Hack on

Grande nouvelle pour WHAT THE HACK en ce mois de décembre de cette année 2020 de… complications 😊

Charlène a rejoint l’entreprise en tant que Business Développeuse et responsable de communication. Il s’agit de la première salariée de WTH. Charlène arrive pour une mission de 9 mois, qui on l’espère, se prolongera !

Vous la connaissez probablement car elle est déjà passée par WTH en 2018 dans le cadre d’une formation en alternance. What The Hack est très heureux d’accueillir à nouveau sa bonne humeur, son relationnel pro’ et son sens de l’organisation !

Et comme dit l’un de nos mentors, Bruno Rollin, la première recrue, c’est important car « c’est probablement le seul moment où l’on va réellement doubler son effectif… »

Salut Charlène, quelles vont être tes missions à What The Hack ?

Salut la Team, tout d’abord je suis chargée de la communication dans sa globalité : gestion des réseaux sociaux, mise à jour du site internet, création de la newsletter (un p’tit mail pour s’y abonner ?)…Et en même temps, je vais m’occuper de la partie business development. Tout ça avec comme objectif de développer What The Hack et fêter nos 3 ans comme il se doit l’année prochaine !

Qu'est-ce qui t'a convaincu de rejoindre l'aventure ?

Pour moi What The Hack, c’est synonyme d’avenir, de bons moments, de développement de connaissances et de compétences every day, mais aussi d’apporter de la joie et d’aider des entreprises dans leur développement. Forcément, je connaissais déjà l’entreprise, ça aide, et puis elle est située en plein cœur d’Angers dans un écosystème de startup (Merci We Forge) où le partage et l’entraide sont des valeurs clés et ça, ça n’a pas de prix. What The Hack a l’avenir devant soi, et je veux faire partie de son futur 😉

2020, Année compliquéE, dans quel état d'esprit arrives-tu à WTH ?

Je me dis que ça ne va pas être simple mais que ce n’est pas impossible. Forcément, la crise sanitaire a impacté tout le monde aussi bien personnellement que professionnellement. Moi-même en ayant terminé mon Master, je n’étais pas certaine de trouver un emploi. Pour autant, je me retrouve ici et je me dis que maintenant que j’y suis, il faut tout donner et participer à ce que chacun d’entre nous reprenne foi en l’avenir, en la possibilité de se retrouver et d’échanger même si c’est sous une autre forme (pour respecter les gestes barrières bien sûr). Et avec le sourire et la motivation car c’est toujours plus facile d’avancer comme ça!

Est-ce que tu es contente de retrouver François et WeForge ? Attention à ta réponse, sinon tu risque de travailler dans le cagibi...

Oh question piège ! Ah ah ! Bien évidemment que oui, je suis plus que contente d’avoir retrouvé François et WeForge. Ça fait du bien dans ces moments un peu plus maussades de retrouver une team, des collègues avec qui discuter, un environnement sain et bienveillant et surtout de retrouver le boss de WTH avec qui on a plein de projets pour vous faire plaisir en cette nouvelle année qui arrive.

Qu'est-ce qui fait que tu te lèves chaque matin ? Qu'est-ce qui t'inspire ?

Ah ah ah. Alors cette question on me l’a déjà posé aux 12 coups de midi (oui, oui j’ai été une star le temps d’un midi) et j’avais dû répondre : “ c’est quand mon réveil sonne car je suis une fille hyper organisée et le matin je suis hyper motivée pour faire plein de choses”. Bon en réalité c’est pas tout à fait faux, mais bien souvent mon réveil n’a pas le temps de sonner qui je suis déjà debout. En fait, j’ai avant tout besoin d’un objectif pour avancer, de savoir où je vais mais aussi et surtout pourquoi j’y vais. Tout cela vient notamment du livre de Simon Sinek “Start With Why” pour lequel j’avais rédigé un article en 2019 et qui m’a beaucoup aidé à avoir une vision différente des choses.

Oui, j’ai envie de prendre le temps de vivre ma vie de femme qui a 23 ans, qui vient de commencer dans la vie active et qui veut à son échelle agir pour le développement durable et la planète. Je ne deviendrais sûrement jamais zéro déchet ou écolo à 100%, mais le tri, le vrac, les produits de seconde main ou les produits solides entrent peu à peu dans mon quotidien. Je suis persuadée que chacun d’entre nous peut contribuer à réduire son impact sur l’environnement par de petites actions qui toutes mises bout à bout deviendront grandes. 

En 3 mots, ça t'évoque quoi cette nouvelle mission pro' pour toi ?

Challenge, Avenir et Fun !

Crédit Photo : Elvis Garreau, Yep studio


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *