Hackathon Social & Solidaire

Published by What The Hack on

Début décembre 2019, nous collaborions avec la délégation solidarité des Pays de Retz du Département Loire Atlantique sur un format Hackathon un peu spécial : social et solidaire.

Les services et délégations citoyenneté, social ou solidarité sont habitués tant au niveau des villes, départements ou régions à des formats de type journée des solidarités. Le but est bien entendu de faire le lien entre les habitants et les structures associatives, publiques ou privées d’un territoire.

L’équipe de la délégation solidarité du Pays de Retz s’est donnée l’objectif d’innover et de proposer un format neuf et collaboratif tout en gardant un état d’esprit de rencontre, de fête et de représentativité du territoire.

Nous avons pris beaucoup de plaisir à accompagner le département Loire Atlantique dans l’organisation de cet événement car la thématique nous lançait sur une toute nouvelle expérience. Voici en quelques points un rapide retour d’expérience sur ce Hackathon :

1/ Un état d’esprit  😃

Les événements ressemblent à ceux qui les font. Les équipes du Pays de Retz furent particulièrement dynamiques et joyeuses. Une bonne ambiance s’est rapidement installée dans l’événement qui avait lieu dans la célèbre ville de Saint-Même-le-Tenu… J’ai rarement entendu autant de rires dans un Hackathon et ça fait franchement plaisir de travailler dans ces conditions!

2/ Une belle représentativité 💪

La délégation a fait un travail formidable en réunissant 80 participants! Parmi eux, figuraient des associations locales (resto du cœur, secours populaires, etc), des partenaires (CAF, MSA, CCAS), des travailleurs sociaux du territoire (professionnels services solidarité et développement local) et enfin des habitants du Pays-de-Retz! Des thématiques tels que la solitude, les violences familiales, la garde de nourrisson, l’alimentation locale ou encore l’alcoolisme furent abordées.

3/ Un format différent 🤔

Les Hackathons sont la plupart du temps soit dédiés à des thématiques techniques, soit orientés sur des objectifs business. Ici, il a fallu proposer et développer des projets parfois désintéressés d’une rentabilité et donc intégrer la notion de bénéfice pour la société. Cette différence peut paraître anodine mais elle rabat les cartes du modèle et des outils classiques d’un Hackathon. On ne parle plus seulement de client et d’utilisateur mais aussi de bénéficiaire et d’usager. On va chercher des informations et de la validation sur des problématiques sociétales parfois délicates. Et enfin, le modèle économique est abordé d’une tout autre manière. Cette thématique pourrait clairement avoir son propre mode de fonctionnement et des outils spécifiques en Hackathon.

Cet événement nous a aussi obligé à animer pour un public différent des hackathons habituels. Il a fallu adapter le discours (je me suis rendu compte que j’utilisais beaucoup d’anglicismes et d’argot pas toujours compris), transposer des codes techniques et business au monde social et solidaire et adapter les axes méthodologiques d’un tel événement.

Merci aux équipes des délégations Pays de Retz pour leur confiance et leur accueil fantastique!

François


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *