Retour sur le Challenge Sup’ESAIP

Published by What The Hack on

POURQUOI UN HACKATHON SUP'ESAIP ?

À l’occasion de l’ouverture de son nouveau campus Numerimer basé aux Sables d’Olonne, l’ESAIP a décidé d’organiser un Hackathon pour marquer le coup et fédérer certains de ses étudiants et partenaires autour de ce nouveau projet. L’événement a rassemblé des étudiants issus de diverses écoles partenaires (réseau lasallien) et campus du groupe. Au total, ce sont 50 étudiants de Paris, du Havre et des Sables qui se sont retrouvés dans les locaux fraîchement terminés. Accompagnés de leurs référents, ils ont monté 10 équipes-projets.

NOTRE RÔLE DANS TOUT ÇA ?

Nous connaissons bien l’ESAIP car le groupe est particulièrement actif à Angers avec notamment l’organisation du Design4Green – l’un des concours les plus important dans le domaine du GreenIT. L’ESAIP nous a sollicité pour animer l’événement. Nous avions donc principalement un rôle de facilitateur et c’est François, qui a revêtu le costume. Nous avons aussi conseillé l’ESAIP sur l’organisation, les horaires, les ateliers ainsi que l’agencement car il est difficile de seulement faciliter un événement sans être un peu organisateur à la fois (couteau suisse?).

C’ÉTAIT COMMENT ?

François était assez anxieux à l’idée d’animer un événement 100% étudiant pour la première fois mais ce n’était qu’un sentiment d’à priori car les participants ont juste été géniaux ! Ils ont fourni une énergie incroyable et ils ont fait preuve d’un grand enthousiasme ! Nous sommes revenus de cet événement très touché par le lien créé avec ces jeunes et leurs esprits joueurs & créatifs. Les 10 idées développées valaient vraiment le coup et les étudiants se sont vraiment retrouvés dans un jeu créatif où ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes.

UNE ANECDOTE ?

François a participé à la partie de loup garou (fameux jeu de société) la plus cacophonique du monde car il y avait 18 joueurs au total… Tous âgés de moins de 25 ans… Un joyeux bordel !

Bon après, on ne vous raconte pas tout l’événement… Ce qu’il s’est passé aux Sables reste aux Sables 😉

Crédit photo et vidéo : Groupe ESAIP


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *